Les techniques d'extraction

 

 

Comment extrait-on les huiles essentielles ?

 

  Il existe différentes façons d’extraire industriellement les huiles essentielles :

 A chaque plante correspond une méthode d'extraction d'huile essentielle. Aujourd’hui, trois méthodes d'extraction sont majoritairement utilisées dans le monde.

 

L'extraction par distillation à la vapeur :

 Cette extraction, que l’on nomme aussi hydrodistillation, est de loin la plus utilisée actuellement. Le procédé consiste à écraser les produits récoltés (dont on veut extraire l'huile essentielle), puis on introduit dans un ballon ces produits, que l’on mélange avec de l’eau. On chauffe ce ballon jusqu’a l’apparition de vapeurs (on peut maîtriser l'ébullition grâce à de la pierre ponce) et ces vapeurs sont alors liquéfiées dans un système de tubes refrigérants  : on obtient l'huile essentielle, mélangée avec d'autres éléments chimiques. Ce procédé peut être utilisé pour extraire de très nombreuses huiles essentielles. En effet, celles-ci sont insolubles dans l'eau, mais elles le sont dans la vapeur. C'est pour cela que la distillation permet l'extraction de l'huile essentielle. Puis on procède à une extraction par un solvant alcoolisé : on distingue finalement deux phases, la phase organique contenant l’huile essentielle, et la phase aqueuse, la phase organique se trouvant au dessus de la phase aqueuse, l’eau ayant une densité plus élevée. Puis le solvant alcoolisé s'évapore. Ce procédé permet de conserver l’ensemble des propriétés des huiles essentielles de la meilleure manière possible. C'est ainsi que nous obtiendrons notre huile essentielle de cannelle de Ceylan.

L'extraction par pression à froid :

  Il s’agit d’un procédé utilisé essentiellement pour les agrumes, dont les huiles essentielles sont proches de l’écorce. On sépare tout d’abord l’écorce et on obtient ainsi des zestes d’agrumes, séparés des fruits. Puis les croûtes sont broyées, hachées et enfin pressées pour en extraire l’huile essentielle. Le résultat est un mélange de liquide et d’huile essentielle. Cette dernière remonte à la surface avec le temps. Cette méthode se fait sans chauffage (à froid) et l’huile essentielle est soumise à une forte pression. On utilise cette méthode car l’odeur des agrumes ne résiste pas à la chaleur. Mais elle possède un inconvénient majeur : le produit extrait a une durée de vie d’environ six mois, ce qui est plus court que celle d'une huile extraite par distillation. 

L'extraction par solvant :

L'extraction par solvant consiste à introduire l’extrait dans un solvant non miscible avec l’eau afin de le dissoudre. On élimine ensuite le solvant. On récupère ainsi l’huile essentielle, contenue dans la phase organique. Mais cette méthode d’extraction n’est pas utilisée seule, on la combine avec une distillation. Un hydrocarbure solvant est ajouté avec la masse végétale et dissout l’huile essentielle, qui est alors filtrée et distillée. Ce qu’il reste est un mélange de cire et d’huile essentielle. On extrait ensuite l’huile essentielle à l’aide d’alcool, ce dernier s’évaporant peu à peu. on récupère donc l'huile essentielle. 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×